Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 07 septembre 2009

Origine de l'expression "Passer à tabac"

Tabasser. Rouer de coups. Taper violemment et de manière répétitive de manière à rendre K.O. son adversaire. Voici quelques réflexions étymologiques relevées sur le net concernant cette expression qui peut précéder une dénonciation.

L’expression “passer à tabac” est connue depuis 1879 et vient de la locution antérieure (1833) “repasser / donner du tabac” (donner des coups sur le nez, se battre). L’origine de cette expression vient donc de tabasser et non de tabac. Ici, ce mot a le sens de “volée de coups”. Ce terme argotique de 1802 est un dérivé de tabasser, il aurait donc dû s’écrire tabas mais l’homonymie lui a donné son écriture actuelle avec un “-c” final.

On trouve, dès le XIIIe siècle, tabaster (frapper, secouer) dans les dialectes occitans et provençaux, puis, vers 1400, tabust en français (bruit, tumulte) et, vers 1410, tabuster (battre, frapper). De cette filiation sémantique naîtra dès 1864, dans le langage marin, l’expression “un coup de tabac” qui désigne un “orage violent et soudain en mer”. Vers 1900, le théâtre emprunte ces termes au vocabulaire marin pour désigner le vacarme des applaudissements lors de la clôture de la représentation; c’est alors la locution “avoir un gros tabac” qui apparaît (vers 1900) pour dériver ensuite vers l’expression actuelle “faire un tabac” soit “remporter un franc et gros succès”.

samedi, 08 août 2009

Une courte histoire du patronyme.

Dans l'antiquité il était coutumier de porter trois noms. A partir du IIIème siècle, on ne porte plus que son nom de baptême. Le nom de famille n'apparaît que mille ans plus tard, associé à un complément de nom (prénom ou sobriquet) pour distinguer les individus d'une même famille. Il faut attendre le XVème siècle pour que Louis XI interdise le changement de nom sans autorisation car il était courant de changer de nom au gré de son envie ou de l'usage commun. Au siècle suivant, François 1er rend obligatoire la tenue des registres paroissiaux par le clergé, ce qui permet la transmission régulière du nom de famille. Puis lors de la révolution française, cette fonction est transfèrée aux communes. Quant à l'orthographe des patronymes, elle sera stablilisée qu'en 1877 avec l'apparition du livret de famille.

mardi, 05 mai 2009

Origine du nom "Les deux magots".

Les deux magots sont les statues asiatiques installées sur le pilier central de l'illustre café parisien qui veillent depuis plus de cent ans sur les deux terrasses de la place Saint-Germain-des-Prés qui ont vu défiler depuis 1884 les fleurons de la culture et des arts français.

deuxmagots.jpg

L'histoire commence en 1813 avec la création de l'un des premiers magasins de nouveautés de la capitale (commerce de tissus, soieries et objets de luxe) appelé "Les deux magots". Ce nom d'enseigne est emprunté alors à une pièce de théâtre à succès de cette époque "Les deux magots de la Chine". De cette époque témoignent les deux statues orientales. Après quelques déménagements et péripéties, c'est en 1884 qu'un marchand de vin s'installe dans la place avec cette même enseigne au carrefour de Saint-Germain-des-Prés. C'est en 1914 qu'Auguste Boulay, aïeul des propriétaires actuels, va fonder après quelques travaux la légende des Deux Magots et en fait le lieu où se montrer et où se relaient peintres, écrivains, poètes artistes et personnages célèbres de tous bords.

mercredi, 25 mars 2009

Connaissez vous l'origine du mot "informatique"?

Le mot « informatique » est un néologisme créé par contraction des mots « information » et « automatique ». L’origine de ce mot est ... française.
En effet, on attribue la paternité du mot « informatique » à Philippe DREYFUS, ancien directeur du Centre National de Calcul Électronique de Bull dans les années 50, qui, en 1962, a utilisé pour la première fois ce terme pour la désignation de l'entreprise « Société d'Informatique Appliquée » (SIA). Bull est une société française crée en 1931 et est le seul concepteur et constructeur informatique européen qui a connu ses heures de gloire dans les années 70.
Philippe DREYFUS s'étant abstenu (volontairement ?) de déposer le terme « informatique » en tant que marque, l'Académie Française a adopté ce terme en 1967 pour permettre de désigner la « science du traitement de l'information ».

Ensuite, le mot s'est rapidement répandu dans plusieurs pays d'Europe :
• « informática » en Espagne et au Portugal,
• « informatik » en Allemagne,
• « informatica » en Hollande et en Italie,
• « informatikk » en Norvège,
• « informatika » en Hongrie, Russie et Slovaquie.
Les anglo-saxons lui préfèrent généralement le terme « computer science » (« science des ordinateurs ») mais le terme « informatics » est parfois utilisé en Grande-Bretagne.

Source : Comment ça marche.net

jeudi, 29 janvier 2009

I speak french very well !

Tennisman, pressing, dancing, auto-stop, smoking, parking, aucun de ces mots n'est ... anglais, ils sont tous français! Cette liste de faux anglicismes n'est pas exhaustive et ne demande qu'à être complétée. Pressing.jpg
Nota bene : Attention donc lorsque l'on souhaite créer un nom de marque international d'origine anglo-saxonne, cela ne suffit pas qu'il "sonne" comme un mot de la langue de Shakespeare. En effet, les anglo-saxons repèrent spontanément ces mots "frenglish".

mardi, 27 janvier 2009

Les supermarchés Atac (Groupe Auchan) changent simplement de nom.

Les responsables du groupe Auchan ont annoncé le changement de nom des tous les supermarchés Atac en France. Ceux-ci porteront désormais le nom de Simply Market. Simply Market.jpgCe nom d'enseigne est testé depuis 2005 en France mais cette stratégie concerne aussi l'Espagne, l'Italie et la Pologne. La Russie, conservera le nom Atak (avec un k), pour ses 20 supermarchés - dont 10 ont été ouverts au second semestre 2008.
Cette information est relayée dans de nombreux médias. Pour plus d'information vous pouvez consulter l'article du journal Le Monde ou celui du journal Les Echos

mardi, 14 octobre 2008

La neufbox de SFR c'est du neuf?

Après la fusion express de Neuf Cegetel et SFR et du rapprochement de leurs activités suite à l'acquisition du premier par le second, SFR a présenté le 8 octobre sa nouvelle offre d'accès à Internet, « Neufbox de SFR ». Dans le même temps, SFR élimine de ses gammes la marque Neuf, qui ne subsistera plus que par de simples références, comme la « Neufbox » qui conserve son nom qui se voit associé à la marque et au nouveau logo de SFR logo SFR.jpg.
Cette modification de nom révèle un changement dans la continuité. En effet, dans un article de PC INpact, Olivier du Besset, responsable marketing chez SFR, explique : "C’est le même hardware, le même software. Ce qui change, c’est le « branding » avec un capot modifié aux couleurs de SFR"

mardi, 02 septembre 2008

Calgonit c'est Finish

Et oui, Calgonit va devenir Finish : stratégie de marque internationale oblige probablement.
Certains d'entre vous ont déjà vu le spot de pub qui informe de ce changement de nom, sinon cliquez ici : changement de nom Calgonit/Finish
On y apprend que pour l'instant il faut dire Finish Calgonit Quantum !!! a11d295ca24000a7ac81d4c0c4030aed.jpg
Pour le moment, le site de Calgonit ou le site corporate de Reckitt Benckiser France ne font pas mention de ce changement de nom.

mercredi, 26 mars 2008

Revlon, le rève américain.

Revlon est une marque de cosmétiques et de parfums créée en 1930 par Charles Revson, son frère et Charles Lachman (un ami chimiste). Lors de la création du nom M. Revson a repris le « L » de M. Lachman pour créer la marque Revlon. 189d7bb3bb39ae0a51650da0de01ead0.jpg
Très vite la marque connaît un véritable succès en lançant les premiers colorés opaques longue tenue. En 1940 naît l’idée de coordonner les couleurs des vernis à ongle et celles des rouges à lèvres. En 1950 les couleurs des vernis à ongles sont assorties aux collections de mode américaines. En 1960 Revlon se lance sur le marché international. La marque est connue pour véhiculer l’image du « look américain » au moyen de campagnes de télévision. (Wikipédia)

jeudi, 13 mars 2008

Exemples d’acronymes patronymiques : HARIBO, ADIDAS, EPEDA.

Hans Riegel naît en 1893. En 1920, il crée son entreprise avec comme mise de départ : un sac de sucre, une plaque de marbre, un rouleau, un four, un chaudron de cuivre…le tout installé dans la buanderie de sa maison. Il décide d’appeler sa société « HARIBO » : HA pour Hans, RI pour Riegel, BO pour Bonn (ville d’implantation de l’entreprise). La réussite s’amorce en 1922, après l’invention du « TANZBÄR » (l’ours dansant), bonbon en gomme gélifiée. HARIBO
ADIDAS : La marque a été créée par Adolf Dassler, le fondateur. Il était surnommé par ses proches « Adi » d'où le nom de marque "Adidas" formé à partir de son surnom et du début de son patronyme.
Les inventeurs d’un système de fabrication d'un matelas à ressorts révolutionnaire choisirent de le désigner à partir des lettres initiales de leurs patronymes : Ehlenbeck, Pattes et DAverpolster. Le brevet EPEDA fut acheté en 1929 par les établissements Bertrand Faure qui commercialisèrent ensuite leur production sous ce nom.
Si vous connaissez d'autres exemples de ce genre n'hésitez pas à nous en faire profiter en envoyant un commentaire.